Concours Perdir

Des conseils et des ressources pour préparer le concours de personnel de direction


Petite rétrospective des sujets du concours de chef d'établissment (2013-2020)

Publié par Jean-Marc ROBIN sur 11 Janvier 2021, 20:59pm

Catégories : #Le concours

Petite rétrospective des sujets du concours de chef d'établissment (2013-2020)

Il n’est pas inutile d’examiner les différents sujets des sessions précédentes, nous avons ici résumé les libellés mais nous invitons les candidats à faire l’effort de découvrir l’intégralité des mises en situation proposées (cf site du MEN). Lire aussi « les bonnes copies » est nécessaire pour avoir une idée des attentes (et de ce qu’il est possible de faire en 4 heures) : lisibilité, clarté des propositions, diagnostic étayé sur des indicateurs, pertinence des actions et leur caractère opérationnel, ciblage précis des publics d’élèves concernés, orthographe ou style, posture du chef d’établissement, etc. [la liste des sujets est intégrée à l'article en téléchargement]

Petit commentaire

1-Sur les 8 dernières années, c’est la fonction de proviseur / proviseur adjoint (5 fois). qui a été la plus fréquente par rapport à celle de principal (4 fois) mais l’écart n’est pas significatif !

2-Le jury choisit des situations différentes, aucun profil d’établissement n’a été écarté : LEGT, LPO, LP, collège (y compris éducation prioritaire). La seule configuration non encore retenue est celle d’une cité scolaire accueillant des lycéens et des collégiens.

3-Les problématiques sont nombreuses : travail personnel de l’élève, poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, orientation, accueil des élèves en LP, mixité scolaire, numérique, attractivité de l’établissement, décrochage scolaire.

L’accent est mis sur la dimension pédagogique, aucune commande n’a concerné la politique éducative au sens strict : prévention de la violence, promotion de la laïcité, de la démocratie collégienne ou lycéenne, lutte contre l’absentéisme. (1) Aucune commande, non plus, n’a ciblé la gestion des ressources humaines car elle suppose une expérience concrète de la fonction de chef d’établissement ou d’adjoint. Si un sujet a fait une mention à une école inclusive, aucun sujet n’a jusqu’ici été centré sur la prise en charge des élèves à besoins éducatifs particuliers (BEP), alors qu’il s’agit d’un enjeu fort dans le cadre de la personnalisation des parcours.

4-Les commandes ces dernières années semblent se standardiser autour d’un travail en trois temps : diagnostic d’établissement (1), la définition d’une stratégie pour réaliser des progrès (2) et la rédaction d’un courrier (3) (commande 2). Savoir faire un diagnostic argumenté étayé sur l’analyse des indicateurs APAE est une exigence, comme être capable de définir une stratégie opérationnelle (année scolaire /moyen terme) qui s’appuie sur les réformes en cours, les dispositifs existants ou l’innovation / expérimentation pédagogique. La dernière exigence est de savoir rédiger des courriers qui peuvent être adressés à des acteurs différents : professeurs, parents, inspecteur d’académie ou corps d’inspection.

Ce sont donc bien des chefs d’établissement pédagogues, experts de leur établissement, fédérateurs de la communauté scolaire, capables de travailler en partenariat avec les corps d’inspection et les autres EPLE que l’on souhaite recruter ! Un chef d’établissement qui aura, aussi, à cœur de veiller à construire un établissement équitable (en termes de mixité scolaire, sociale et sexuée) pour les élèves et qui cherchera à promouvoir l’intelligence collective, l’innovation pédagogique et le numérique.

Derniers conseils

a) Ne négligez aucun type d’établissement et documentez-vous à l’aide du site du MEN et d’Eduscol sur tous les types d’établissement)

b) Soyez au clair sur les notions de diagnostic, de stratégie (ou plan d’action) et d’évaluation (auto-évaluation, évaluation quantitative / qualitative, indicateurs APAE)

c ) Portez une attention spécifique à la communication écrite et au courrier (présentation d’une lettre, ton à adopter, posture du chef d’établissement, formule de politesse).

d) Essayer de recenser les pédagogies ou les dispositifs spécifiques (devoirs faits, accompagnement personnalisé, PPRE, tutorat, tiers lieu, …) qui peuvent nourrir vos propositions (pédagogie coopérative, pédagogie différenciée, pédagogie explicite, classe inversée, cogniclasse, classe sans note, …etc).

e ) Soyez au point sur les réformes en cours : lycée (EDS, contrôle continu, grand oral,…), lycée professionnel (familles de métiers, coenseignement, chef d’œuvre, …) , école inclusive, …

f) N’oubliez pas l’exigence du « pilotage partagé » et de vous appuyer sur les différentes instances (conseil pédagogique, CVC/CVL, CESC,…) de l’établissement

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents